Un rat dans la contrebasse

Théâtre musical

Un contrebassiste d’orchestre et son ami comédien, tous deux très prétentieux (sur le mode burlesque), rivalisent d’importance. Lʼun répète frénétiquement son prochain concert, lʼautre travaille ses personnages de fée et de vieille femme. Seul Mozart semble les mettre dʼaccord, et encore…


 

Musiques
Mozart, Verdi, Bach, Rebotier…

Textes
Süskind, Prévert, Satie, Shakespeare

Version jeune public (à partir de la grande section)  : 30 min

Version tout public : 50 min

Conception et interprétation
Mickaël Masclet contrebassiste
André Roche comédien

Textes et musiques
Voir liste complète des œuvres ci-contre

Production L’Arsenal d’apparitions.

Spectacle créé en février 2011 à l’initiative du Conservatoire à rayonnement départemental (CRD) d’Alençon

Répondant à une commande du Conservatoire d’Alençon où ils sont enseignants, André Roche, comédien, et Mickaël Masclet, contrebassiste, ont imaginé un spectacle pour initier le jeune public et les familles au théâtre et à la musique classique, autant que pour les divertir.

Composé d’extraits de textes de théâtre classique et contemporain, cousus ensemble en un dialogue pétillant et poétique, et de morceaux de musique à la contrebasse seule ou accompagnée de la bande-son d’un orchestre, ce spectacle a déjà séduit des élèves de primaire autant que de collège, ainsi que les familles venues y assister dans le cadre des Automnales 2011 au Mans.

Les élèves de primaire sont conquis par les textes humoristiques et captivés par un kaleÏdoscope de musiques étonnantes.
Les élèves de collège y découvrent différents styles de théâtre : féérie poétique avec Shakespeare (extrait du Songe d’une nuit d’été), comédie aigre-douce (extrait de La Contrebasse de Patrick Süskind), poésie jouée (L’Orgue de Barbarie, de Prévert), extraits d’une correspondance intime (Musique de Hermann Hesse), etc.
La variété des musiques proposées, jouées en direct, passionne « ceux qui n’y connaissent rien » autant que « ceux qui s’y connaissent », et renouvelle l’intérêt des auditeurs de tous âges.

Musiques

  • Verdi, Othello, Acte IV, soli de contrebasse
  • Mozart, ouverture de la Flûte enchantée
  • Verdi, Rigoletto, Acte II, solo de contrebasse
  • Dragonetti, Concerto pour contrebasse, extrait
  • Rebotier, La Musique adoucit les sons, extrait
  • Bottesini, Cadence du 1er mvt du 2 concerto
  • Fryba, Allemande, extrait de la Suite dans un style ancien
  • Mahler, 3e mvt de la Première symphonie, solo de contrebasse
  • Moussorgsky/Ravel, Samuel Goldenberg und Schmuyle, extrait des Tableaux d’une exposition
  • Bach, aria pour alto de la Cantate BWV 106
  • Mozart, ouverture des Noces de Figaro, extrait

Textes

  • Patrick Süskind, La Contrebasse (extraits)
  • Jacques Prévert, l’Orgue de barbarie (in Paroles)
  • Éric Satie, La Journée du musicien (in Mémoires d’un amnésique)
  • Valère Novarina, Lettre aux acteurs (extrait)
  • William Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été (extraits)
  • Georg Büchner, Woyzeck (extrait)
  • Hermann Hesse, Lettres (extraits, tirés de Musique)

Mickaël Masclet, violoncelliste
Titulaire d’un premier prix mention très bien au Conservatoire de Paris, Mickaël Masclet s’est déjà produit avec l’orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre national de France, l’Orchestre national de Lille, l’Ensemble intercontemporain, l’ensemble Itinéraire, ainsi qu’aux festivals de Deauville et de Royaumont. Membre du quintette Oblivion, il se passionne également pour la musique de tango. Aux côtés de Frédéric Stochl, il explore le théâtre instrumental, travaille avec l’école du cirque de Rosny et joue les récitants.
Depuis octobre 2008 il est membre de l’Orchestre national des Pays de la Loire et enseigne la contrebasse au Conservatoire d’Alençon.
Mickaël Masclet mène aussi un parcours universitaire : titulaire d’un DEA de musicologie à Lille III, il prépare, sous la direction de Vincent Tiffon, une thèse sur la musique acousmatique, à la lumière des travaux et compositions de François Bayle (ancien directeur du Groupe de recherches musicales).

André Roche, comédien
André Roche a été l’assistant de Georges Lavaudant, alors directeur du théâtre national de l’Odéon à Paris.
Après avoir fait l’acteur pour Robert Cordier, Sarah Cusick, Michel Rostain et d’autres, il met en scène de nombreuses compagnies et ensembles musicaux : Opéra dévoilé, Trio voix liées, Théâtre buissonnier, Chœur départemental de la Sarthe, compagnie Aberratio, orchestre national des Pays de la Loire, etc..

Avec Eva Kovic, comédienne-chanteuse, il fonde en 2004 L’Arsenal d’apparitions.

Voir biographie plus complète d’André Roche

Espace pro

Plaquette

A4 rectoverso
pdf – 0,4 Mo

Télécharger

Dossier pédagogique

pdf – 0,2 Mo

Télécharger

Affiche

Format A3
pdf – 0,3 Mo

Télécharger

Photos

4 images libres de
droits (total 2 Mo)

Télécharger