La Compagnie

Qui sommes-nous, en deux mots


 

L’Arsenal d’apparitions, compagnie professionnelle à géométrie variable, produit des spectacles de théâtre chanté.

Elle a été créée en 2004 par Eva Kovic, comédienne-chanteuse, et André Roche, metteur en scène, ancien assistant de Georges Lavaudant, alors directeur du théâtre national de l’Odéon à Paris.

 

Le nom de la Compagnie


 

Il est emprunté à un décor d’une pièce de Luigi Pirandello, Les Géants de la montagne (1936), laquelle évoque la lutte des forces spirituelles et humanistes contre la brutalité triomphante.

Les spectacles de L’Arsenal d’apparitions sont un moyen d’agir (un tout petit peu) sur les choses et les gens en parlant de notre temps, en interrogeant notre rapport au monde, en provoquant un débat d’idées et un dialogue avec le public.

 

Ce que nous faisons


 

  • Depuis plus de dix ans chaque production s’attache à mettre en jeu les voix parlées et chantées au-delà des catégories esthétiques : ces recherches ouvrent sur une diversité de formes, de répertoires, d’époques et de genres.
  • Certains spectacles sont destinés au très jeune public.
  • Dans toutes les créations de l’Arsenal, les corps des chanteurs-acteurs sont les centres magnétiques de l’action, et la mise en scène privilégie l’épure.
  • Certaines formes sont conçues pour aller à la rencontre des spectateurs hors des salles de spectacle et s’ouvrent ainsi à de nouveaux publics.
  • Le choix revendiqué de la traduction des œuvres en langue étrangère favorise leur appropriation et leur assure un impact immédiat.
  • Les actions artistiques associées aux représentations (conférences, débats, ateliers, répétitions publiques) assurent la transmission des savoirs et l’échange des expériences individuelles et collectives, et font de la rencontre avec le public un événement à la fois intime et social.

Il y a là-dedans tout un arsenal pour les apparitions. Nous faisons les fantômes. Tous ceux qui nous passent par l’esprit. Les anges peuvent, comme un rien, descendre parmi nous, et les choses qui naissent ici sont pour nous-mêmes un sujet de stupeur. Les images ne sont pas inventées par nous, elles sont un désir de nos yeux. (…) Il arrive ce qui d’habitude n’apparaît que dans les rêves. Moi je le fais apparaître à l’état de veille, voilà tout. Les rêves, la musique, la prière, l’amour… Tout l’infini qui est dans l’homme vous le trouverez à l’intérieur et autour de chez nous.

Luigi Pirandello

Les Géants de la Montagne

André Roche

André Roche

Comédien, metteur en scène et artiste associé


 

Son questionnement l’amène à se former, hors des sentiers battus, auprès de Ludwik Flaszen (co-fondateur du Théâtre-Laboratoire de Jerzy Grotowski) et Michael Teasdale (Open theatre), tous deux acteurs d’expérimentations théâtrales qui ont bouleversé à la fois la conception de l’interprétation et le rapport au spectateur. Il prolonge ce cheminement en jouant sous la direction de Robert Cordier, Sarah Cusick, Michel Rostain et Catherine Atlani. Parallèlement, il aborde le chant lyrique avec la mezzo-soprano Klara Csordas, le théâtre musical avec Michel Rostain et la danse avec Catherine Atlani et Gilles Petit.

André Roche se tourne très tôt vers la mise en scène. Sa première création de théâtre lyrique, le Combat de Tancrède et Clorinde de Claudio Monteverdi, l’amène à jeter les bases de réflexions qui l’animent jusqu’à ce jour autour de la dimension sacrée du théâtre, du « théâtre dans le théâtre » et de leurs traductions scénographiques.

Lire la suite

Depuis 1983 il travaille avec de nombreuses compagnies (Cie du Troisième Œil, Opéra Dévoilé, Trio Voix Liées, Théâtre Buissonnier, Vénus Bitume Cie, Compagnie Aberratio, etc.) et explore ainsi la pluralité de formes des théâtres musicaux.

Au Théâtre National de l’Odéon à Paris, il assiste Georges Lavaudant de 1999 à 2003. Il met en scène la création française de Long Adieu et autres pièces en un acte de Tennessee Williams au Petit-Odéon. Puis il fonde avec Eva Kovic la compagnie L’Arsenal d’apparitions.

Outre les spectacles produits par sa compagnie, il poursuit ses collaborations. Après un Don Tabarano de Johann A. Hasse avec la Compagnie Aberratio, il met en scène l’opéra d’Ambroise Thomas Mignon, donné au Théâtre du Renard à Paris, à la Maison de la Musique de Nanterre puis à l’Auditorium du Conservatoire National de Région de Nantes par Opéra Dévoilé.

En 2011, le Chœur Départemental de la Sarthe dirigé par Gabriella Boda-Rechner le sollicite pour la mise en scène de La Mascotte, opérette d’Edmond Audran. L’année suivante, à la demande de l’Orchestre National des Pays de la Loire, il assure la direction artistique de Rêve d’étoiles, concert-spectacle autour du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, faisant réentendre des extraits d’œuvres d’Igor Stravinsky, Luigi Dallapiccola, Samuel Barber et John Adams. Sous la direction musicale de Gwenolé Ruffet, les musiciens de l’orchestre y délaissaient par moment leurs instruments pour devenir Géographe, Fleurs, Serpent, Renard ou Rose.

Conjointement à son activité de metteur en scène et comédien, André Roche est traducteur littéraire pour plusieurs maisons d’édition (Le Seuil, Ramsay, Christian Bourgois). Ce rapport intime à la langue le conduit à traduire certains textes qu’il porte à la scène : de nombreuses pièces de Tennessee Williams, le livret de West Side Story et To the Chicago Abyss, pièce en un acte de Ray Bradbury.

Passionné de pédagogie, André Roche accorde une attention particulière à la transmission, que celle-ci s’adresse à des comédiens et chanteurs en formation, aux jeunes auprès desquels il intervient ou aux spectateurs rencontrés autour des représentations. Il est titulaire d’un Diplôme d’État d’enseignement du théâtre. De 2000 à 2013 il a enseigné au Conservatoire du 9e arrondissement de Paris (CMA9) puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD) d’Alençon.

Eva Kovic

Eva Kovic

Comédienne chanteuse et artiste associée


 

Eva Kovic suit une formation classique d’art dramatique dans un conservatoire municipal à Paris, formation qu’elle complète rapidement par une approche plus corporelle (commedia, clown) et par la pratique du chant (Conservatoire d’Alençon).

Elle joue dans des pièces de répertoire (Woyzeck de Buchner ; Parle-moi comme la pluie… de Tennessee Williams avec la compagnie Aberratio), dans des spectacle de rue (Tabarinades et autres polissonneries – compagnie Aberratio ; Que la fête continue – compagnie du Théâtre buissonnier ; Maître Jacques – compagnie des Gens pluriels).

Elle travaille également pour le jeune public (Le Bruit du silence – compagnie De-ci de-là ; Corsaires ! – compagnie Les Enfants perdus) et le très jeune public (Me voici, te voilà – compagnie du Théâtre buissonnier).

Lire la suite

Au sein de L’Arsenal d’apparitions, Eva Kovic est comédienne et chanteuse dans les productions tout public, mais elle œuvre aussi à la sensibilisation du très jeune public au spectacle vivant. Elle conçoit et interprète des spectacles spécialement pensés pour les jeunes enfants, elle anime les ateliers d’éveil et les rencontres musicales parents enfants.

Chaque année, une centaine d’enfants participent aux séances d’éveil ou aux rencontres adultes enfants dans des petites communes rurales ou en ville. Ces actions peuvent être associées aux spectacles produits par L’Arsenal d’apparitions à destination du très jeune public.

Depuis 2008, plus de 8000 spectateurs – enfants, parents, professionnels – ont assisté à ces représentations pour la petite enfance. Formée à l’éveil musical par l’association Enfance et musique (Hélène Bohy, Agnès Chaumier, Alain Paulo…) Eva Kovic fait partie du réseau de ses correspondants en région.

Date de création de l'association

 

1er avril 2004 (déclaration en préfecture)

Composition du bureau

 

Présidente : Martine Thomas
Secrétaire : Myriam Lamoureux
Trésorier : Claude Jourdren